Sélectionner une page

La question du bien-être au travail nécessite une vraie réflection adaptée et faite sur mesure pour chaque entreprise ou organisation.

Certaines décisions pourront impacter de façon positive ou négative les structures selon leurs particularités. En d’autres mots il n’y a donc pas de recette miracle.

Les facteurs sont multiples et leur pondération diffère drastiquement en fonction du secteur d’activité, du mode de management et de la personnalité de chacun des collaborateurs.

Les facteurs à prendre en compte sont:
– les effets de groupes
– l’environnement de travail
– l’ équilibre vie privée/ vie professionnelle
– l’ équilibre salaire/ responsabilités
– les relations inter-individuelles qui prennent parfois des formes toxique avec apparitions de violence physiques ou psychologiques.

Dans certains cas la politique se fera avec la consultation et la participation de chacun des collaborateurs et dans d’autres cas la seule la consultation du dirigeant.

Une politique de bien-être est efficace si et seulement si elle est efficiente et juste pour tous, et ceci à chaque position hiérarchique.

Le bien-être au travail est le résultat de politiques spécifiques faites sur mesure résultants d’équilibres précaires à évaluer et à ajuster régulièrement.

Pin It on Pinterest

Share This