Sélectionner une page

#Limites conscientes et inconscientes #zone de confort #peur #peurs #fausses croyances

Si le développement personnel et le développement spirituel font appel à des mécanismes complètements différents, ils ont un point commun en ce qui concerne une attitude, un comportement à avoir, celui de sortir de sa zone de confort.

Afin de progresser, d’apprendre, de connaître la vérité, il va falloir aller au bout de soi, sortir des limites conscientes et inconscientes.

Comment fait-on pour trouver ses limites conscientes et inconscientes?

Pour trouver ses limites conscientes et inconscientes nous allons identifier les peurs conscientes et détecter les peurs inconscientes.

Le travail sur les peurs est un travail sur les émotions que nous faisons lors des séances de développement personnel. Nous utilisons la pleine conscience et ma méditation afin de ressentir la peur lorsque l’on est connecté à soi. Par un jeu de questions, de mises en situations virtuelles, je vais vous aider à les faire apparaître, à les identifier et les reconnaître. Elles vont nous aider à déterminer des limites et à l’intérieur de ces limites se trouve votre zone de confort. Pour faire ressortir les peurs inconscientes je me sers de mon intuition et de mon expérience pour les débusquer et les faire apparaître. Votre travail consiste, tout en étant connecté dans votre ventre à les ressentir.

Lorsque les plus grandes peurs sont identifiées nous allons les traverser et ainsi faire reculer les limites et par conséquent sortir de votre zone de confort.

Comment fait-on pour sortir des limites et de sa zone de confort? Les fausses croyances

Pour sortir des limites et de sa zone de confort nous allons aller au centre de la peur en pleine conscience. Nous allons utiliser le pouvoir du moment présent pour dissoudre cette peur sous la lumière de l’actualisation et de la réalité. Notre cerveau va être contraint de s’actualiser dans l’instant présent et acquérir une nouvelle expérience vraie et juste qui corrigera la fausse croyance sous-jacente.

Pour mieux comprendre voici un exemple, un peur courante est de parler en public. Rien que de nous imaginer en prendre la parole en public nous pouvant ressentir des gouttes de sueurs nous couler dans le dos, la gorge se serrez ou bien encore sentir arriver la tétanie. Ce phénomène est provoqué par notre ego qui refuse que nous l’exposions à une possibilité de ridicule ou de perte de contrôle. Nous croyons que nous avons peur de parler en public alors que ce n’est pas réel, ce n’est pas nous qui a peur, c’est une fausse croyance qui nous pousse à rester dans notre zone de confort et peut nous empêcher de nous réaliser. Si ma vraie vie c’est d’être conférencier ou prof d’université comment vais-je faire pour me réaliser?

Beaucoup d’artistes se disent introvertis et timides, disent qu’ils n’ont pas confiance en eux et pourtant, leur passion, leur art, les font se dépasser, dépasser les limites et sortir de leur zone de confort.

Ils en va de même pour certains grands patrons que j’accompagne, qui sont respectés dans le monde entier, qui impressionnent tous leurs collaborateurs et cependant sont tétanisés à chaque assemblée générale ou lorsque le département communication leur demande d’intervenir devant les médias.

Pour sortir de sa zone de confort, nous allons où nous porte la peur, nous identifions sa causes, les mécanismes sous-jacents et grâce au pouvoir du moment présent nous dissolvons la peur, la limite et la fausse croyance associée. C’est toute une construction mentale, un édifice qui s’écroule car il n’a pas de réalité profonde, c’est une construction égotique.

Dans la réalité, à la lumière de la pleine conscience, de la présence à l’instant présent ne subsiste que ce qui a une réalité profonde, ce que nous sommes réellement, une énergie, une vibration qui n’aspire qu’à se développer lorsqu’elle est libérée de l’emprise de l’ego, des fausses croyances et de limites crées par la peur.

Pourquoi est-il si difficile de sortir de sa zone de confort?

Encore une fois il s’agit d’un mécanisme psychologique ultrapuissant venu de nos ancêtres et qui perdure aujourd’hui sans réel fondement.

Les Hommes ont survécu car leur instinct les a poussé à construire des abris, à vivre dans des grottes et se cantonner dans une zone minimale connue pouvant leur offrir de quoi vivre.

L’instinct de survie pousse à ne pas s’aventurer hors des chemins battus. La zone de confort établie les êtres vivants réussissent à éloigner le stress qui est un inhibiteur physiologique et psychologique. Sans stress et sans peur tout fonctionne à son maximum. La nature nous pousse donc à déterminer une zone de confort et à nous tenir à l’intérieur autant que faire se peut.

Seuls d’autres besoins primaires tels la faim, la reproduction ou un danger imminent peuvent nous en faire sortir.

Aujourd’hui nous continuons à avoir ce type de comportement alors que globalement le monde est sur, que dans les pays développés il est rare de mourir de faim ou assassiné.

Pourtant la peur de manquer, la peur du jugement des autres (c’est le sujet de la vidéo précédente “Arrêter de faire cela” que je vous recommande de regarder, tout ces comportement primaires issus d’une époque complètement révolue depuis des siècles, nous paralysent et nous empêchent de sortir de notre zone de confort, de franchir les limites.

Conclusion

Connectez-vous à votre respiration, à votre corps, à votre esprit et reconnectez-vous à la nature, au monde, à l’instant présent pour voir la réalité telle qu’elle est, faire une mise à jour de votre cerveau et de vos connaissances pour ne plus être limité par des peurs ancestrales, des fausses croyances. Pratiquez la pleine conscience, la méditation, le yoga ou la déconnexion à la nature pour vous libérer, pour vous éveiller.

Voilà, j’espère que cette vidéo vous aura plus, n’oubliez pas de mettre un pouce bleu, de vous abonner si ce n’et pas déjà fait, cela permettra une diffusion à un plus grand nombre

Je vous aime

A bientôt dans une prochaine vidéo

Pin It on Pinterest

Share This